Partager sur les réseaux

pexels-helena-lopes-708440

« Comment allez-vous vivre ce printemps ?

Beaucoup de monde aime l’été, le moment où les terrasses commencent à fleurir sur les pavés, sous un soleil nouveau qui gagne petit à petit du terrain sur l’hiver…

Aujourd’hui c’est différent, les terrasses sont closes. L’incertitude qui règne avec le COVID-19 nous laisse dans un état de pause dans lequel nous pouvons avoir l’impression d’être morose. Allons-nous pouvoir profiter à nouveau de nos proches ? Pourrons-nous redécouvrir la joie du soleil et des visages souriants entre amis ? Ou devrons-nous continuer à garder nos distances et partager en comité restreint ?

Soyons comme la nature, pour qui l’hiver est un tremplin, une pause dans laquelle les racines continuent de puiser la vie pour la stocker dans leur bourgeons. Les beaux jours approchent. Les arbres n’attendront pas la fin de la pandémie pour refleurir et les journées se chargeront de soleil quoi qu’il se passe. Car dans la terre et sur chaque branche, la vie attend, même au milieu du froid hivernal.

Le COVID-19 a redéfini les besoins de beaucoup de monde, laissant d’amères pensées pour certains ou au contraire, pour d’autres, le moyen de se redéfinir autrement. C’est le moment idéal pour poser ses valeurs, celles qui sont importantes à vos yeux et qui vous ont aidé à traverser cette période difficile de confinement social. Votre organisme a besoin de se réveiller. Dès les beaux jours, exposez-vous au soleil, sortez aussi souvent que possible et faites le plein de vitamine D. Maintenez les liens avec vos collègues, continuez à voir vos proches par vidéoconférence, vivez ce printemps avec confiance, car un beau jour, les restrictions seront levées et il sera temps d’éclore. »

Simon Delachaux

Partager sur les réseaux